Skip to content

Journée mondiale de la santé bucco-dentaire : cinq conseils pour une santé des gencives optimale

Posted Mar 20th, 2021 in Actualités, leadership éclairé, 2021

Dr Gary Glassman, chef des services dentaires, dentalcorp


Selon l’Association dentaire canadienne (ADC), au Canada, les maladies de gencive affectent sept personnes sur dix, à un moment ou l’autre de leur vie. Il est très important de prendre soin de ses gencives, non seulement pour mieux protéger ses dents, mais aussi parce que leur état peut avoir une incidence sur d’autres problèmes de santé existants. La gingivite et la parodontite sont deux formes de maladies des gencives résultant d’une infection bactérienne des gencives, des ligaments et de l’os se trouvant autour des dents. Bien que les maladies des gencives progressent lentement, elles peuvent, si elles demeurent non traitées, entraîner une perte osseuse importante qui, à son tour, peut provoquer le déchaussement des dents et conduire ultérieurement à l’extraction des dents concernées.

Le fait d’adopter de bonnes habitudes d’hygiène dentaire, tant au travail qu’à la maison, constitue une façon de garder des gencives fermes, roses et saines. Le principal objectif doit être de réduire au minimum la présence de bactéries buccodentaires nocives. Voici quelques conseils pour conserver des gencives parfaitement saines et afficher un sourire éclatant.

1.      Se brosser les dents correctement :

On vous l’a sans doute déjà dit et répété, mais le fait de se brosser les dents régulièrement est indispensable au maintien d’une bonne santé buccodentaire. Les chercheurs affirment que les maladies parodontales sont les affections les plus sous-diagnostiquées en dentisterie. Pour prévenir les risques de maladies, brossez-vous soigneusement les dents au moins deux fois par jour avec une brosse à dents à soies souples et utilisez un dentifrice au fluor. Je recommande fortement d’investir dans une brosse à dents électrique, comme celles de la série Oral-B iO. L’utilisation d’une brosse à dents électrique présente de nombreux avantages par rapport à une brosse à dents manuelle. La brosse à dents électrique possède une plus grande puissance de nettoyage et offre un rendement supérieur en ce qui a trait à l’enlèvement de la plaque. De plus, certains modèles sont souvent équipés d’une minuterie comptant les deux minutes de brossage recommandées. Assurez-vous de passer la brosse sur la limite gingivale et autour de celle-ci. Pour plus de prévention, gardez une brosse à dents dans votre bureau au travail afin de pouvoir vous en servir après le repas du midi. Si vous utilisez une brosse à dents manuelle, assurez-vous de la changer tous les trois mois, ou même plus tôt si les soies commencent à s’effilocher. Des soies usées ne nettoient pas efficacement et peuvent receler davantage de bactéries.

2.      Passer la soie dentaire tous les jours :

Nombreux sont ceux qui ne prennent pas conscience des bienfaits réels de l’utilisation de la soie dentaire sur la réduction des saignements des gencives. La plaque dentaire génère de l’acide pouvant provoquer des caries, irriter les gencives et entraîner des maladies des gencives. La soie dentaire permet d’effectuer environ 40 % du travail nécessaire à l’élimination des bactéries collantes ou de la plaque dentaire se trouvant sur vos dents. L’ADC recommande de passer la soie dentaire tous les jours, peu importe l’heure. Il suffit d’intégrer cette habitude à sa routine de soins buccodentaires. Le rapport « The Mouth COVID Connection (MCC) » précise également que l’état parodontal et les dents manquantes sont associés dans une mesure importante à la fonction respiratoire, à la limitation du débit de l’air et à la réduction du volume des poumons. On devra donc garder à l’esprit cette information la prochaine fois que l’on sera tenté de sauter l’étape de la soie dentaire.

Il ne faut ménager aucun effort pour prévenir les maladies des gencives. Si vous êtes trop pressé le matin ou trop fatigué le soir, passez la soie dentaire après votre repas du midi; ce sera un excellent moyen d’adopter une bonne habitude. En outre, certaines personnes se demandent si elles doivent utiliser la soie dentaire avant ou après le brossage des dents. L’ADC indique que les deux méthodes sont acceptables, à condition de nettoyer minutieusement les interstices entre les dents.

3.      Utiliser un rince-bouche :

Il existe sur le marché différents rince-bouche permettant de prévenir la formation de la plaque sur les gencives, sur les dents et entre celles-ci. Le fait d’utiliser un rince-bouche contenant un agent antimicrobien peut contribuer à diminuer la quantité de bactéries. La plupart des gens ont tendance à n’utiliser le rince-bouche qu’après le brossage. Or, il peut aussi bien être utilisé avant l’étape du brossage afin de rincer toutes les particules libres se trouvant dans la bouche, ce qui rend la routine de soins buccodentaires encore plus efficace.

Il est recommandé d’utiliser un rince-bouche sans alcool, tel que les rince-bouche Soin de l’haleine ou « Cavity Protection » [Protection contre la carie] d’Oral-B. L’alcool est à l’origine de la sensation de brûlure que l’on peut ressentir lorsque l’on se gargarise avec un rince-bouche qui en contient. S’il est suffisamment puissant pour tuer de grandes quantités de bactéries dans la bouche, l’alcool peut aussi éliminer de bonnes bactéries, entraînant ainsi un déséquilibre. L’alcool agit également comme un agent desséchant, inhibant la production de salive et pouvant provoquer une sécheresse de la bouche. Les rince-bouche sans alcool peuvent en revanche favoriser la production continue de salive. Si vous ne savez pas quel type de rince-bouche serait le mieux adapté à vos besoins en matière de santé buccodentaire, consultez votre dentiste.

4.      Éviter d’avoir la bouche sèche :

Un manque de salive peut provoquer la sécheresse de la bouche, ce qui parfois entraîne un accroissement de la plaque, des caries, des maladies de la gencive, des lésions dans la bouche ainsi que l’apparition de la candidose buccale. La sécheresse de la bouche survient lorsque les glandes salivaires ne produisent pas assez de salive, ce qui entraîne une perte dans le système d’irrigation naturel. Le fait d’avoir la bouche sèche est souvent attribuable à la déshydratation et peut provoquer une sensation de sécheresse ou de viscosité dans la bouche. Selon le site de la Mayo Clinic, plusieurs maladies ou médicaments peuvent être à l’origine de la sécheresse de la bouche. Le tabac, l’alcool et l’utilisation de certaines drogues à usage récréatif pourraient également en être la cause. La sécheresse de la bouche crée un environnement propice à la prolifération des bactéries. Pour la combattre, on doit veiller à s’hydrater tout au long de la journée à l’aide de gommes à mâcher, de pastilles ou de bonbons sans sucre. Une bonne hygiène buccodentaire favorise la production continue de salive.

5.      Maintenir un mode de vie sain :

Le fait de bien se nourrir et de privilégier des aliments sains constitue une partie importante d’une bonne santé buccodentaire et peut contribuer à réduire le risque de maladies des gencives. Comme le sucre est particulièrement propice à la croissance des bactéries, il convient de s’en tenir éloigné autant que possible. On préférera avoir à portée de main des aliments sains tels que du lait, des yogourts, des fruits et des légumes plutôt que de la nourriture sucrée ou grasse. Lorsque l’on souffre du diabète, il est très important de maîtriser son taux de glycémie. Un taux de sucre trop élevé augmente le risque de maladies des gencives. En outre, s’il faut une raison supplémentaire pour cesser de fumer, la voici. Le tabagisme augmente le risque de maladies des gencives et rend plus difficile la cicatrisation des tissus gingivaux.

Il est important de maintenir une bonne santé buccodentaire tout au long de l’année. La Journée mondiale de la santé buccodentaire peut servir de rappel pour maintenir une bonne hygiène quotidienne. C’est l’occasion idéale de s’informer (ou d’informer les autres) sur les maladies des gencives et de comprendre comment prendre soin de ses gencives.

On doit se rappeler que si l’on constate des saignements des gencives, des lésions dans la bouche, ou si les gencives sont douloureuses et que l’on a un goût aigre dans la bouche, il faut immédiatement consulter son dentiste. Il est également important de noter que les patients âgés, plus que toutes autres personnes, sont susceptibles de souffrir de maladies chroniques des gencives. Un traitement reçu rapidement peut empêcher la gingivite d’évoluer vers la parodontite ainsi que tous les problèmes qui s’y rattachent.

Send to EN

nous joindre