English

Santé orale pour la santé globale : le rôle intégral de l’hygiéniste dentaire

Posted Apr 8th, 2019 in Actualités

par Jennifer Turner, directrice des programmes d’hygiène chez dentalcorp


Malgré sa fonction intégrale dans le domaine des soins de la santé buccodentaire, de nombreuses personnes ignorent que le rôle de l’hygiéniste dentaire ne se limite pas uniquement au nettoyage des dents. À l’occasion de la Semaine nationale des hygiénistes dentaires en avril, nous examinons de plus près le champ d’activité des hygiénistes dentaires et le travail essentiel qu’ils effectuent pour promouvoir la santé orale pour la santé globale.

Une profession en évolution

En tant que domaine relativement nouveau, l’hygiène dentaire a énormément évolué au cours de sa courte histoire. En 1947, l’hygiéniste dentaire a été reconnue légalement pour la première fois comme une profession en Ontario1. Quatre ans plus tard, l’Université de Toronto a commencé à offrir un programme d’études de deux ans en hygiène dentaire, avec un premier groupe constitué d’à peine six étudiants1. En 1993, l’Ontario est devenue la première province à reconnaître l’hygiéniste dentaire comme une profession autoréglementée. Et en 2007, l’Ontario a modifié la Loi sur les hygiénistes dentaires, permettant aux hygiénistes dentaires autorisés de nettoyer les dents des patients sans la présence d’un dentiste1.

Et maintenant, en 2019, près de 30 000 hygiénistes dentaires exercent leur profession au pays, la demande de professionnels qualifiés étant en forte hausse. Les hygiénistes dentaires sont désormais reconnus comme des fournisseurs de soins de santé primaires avec l’autorité d’exercer indépendamment en milieu clinique.

La profession a fait beaucoup de chemin depuis le routinier nettoyage de dents. « Fini le temps du détartrage et de la prophylaxie, déclare Elaine Powell, hygiéniste dentaire autorisée et vérificatrice chez dentalcorp. Ce travail consiste maintenant à rassembler des données d’évaluation pour offrir un soutien à la santé buccodentaire pour toute une vie. »

Première ligne de défense

L’hygiène dentaire ne consiste pas seulement à maintenir les dents propres. Elle joue un rôle de la plus grande importance dans les soins de santé préventifs. Notre santé buccodentaire est étroitement liée à notre santé générale et les conditions observées dans nos bouches peuvent signaler de plus graves problèmes avec nos corps. Cette relation est connue comme étant le lien santé buccodentaire-santé générale, et les hygiénistes dentaires agissent comme une première ligne de défense en effectuant le dépistage de maladies potentiellement mortelles, y compris le cancer de la bouche, le papillomavirus humain (HPV), le diabète, les maladies rénales et les maladies cardiovasculaires/cardiaques, dans le but de réaliser une détection précoce de ces affections.

Par leur compréhension approfondie des antécédents médicaux de chacun de leurs patients, des conséquences orales et des effets sur le corps dans son ensemble, les hygiénistes dentaires jouent un rôle de premier plan dans les soins de santé préventifs. Comme Madame Powell l’explique, « les hygiénistes dentaires observent le tissu gingival et notent les différences dans la couleur, la texture et la résilience, les mettant dans une position unique pour évaluer les modifications ayant trait à la santé. »

Les hygiénistes dentaires ont également l’occasion unique d’évaluer la santé des patients à des intervalles réguliers pendant de longues périodes. En moyenne, les hygiénistes dentaires passent de 45 à 60 minutes avec chaque patient, une durée bien plus longue que celles que consacrent les autres professionnels de la santé à leurs patients.

Une approche de collaboration

Les hygiénistes dentaires travaillent de concert avec les membres de l’équipe de la clinique dans l’intérêt supérieur des patients. Un membre de l’équipe ne peut remplir seul toutes les pièces du casse-tête dans la santé dentaire d’un patient, mais une équipe peut offrir des soins optimaux aux patients.

Les hygiénistes dentaires ont l’occasion de collaborer davantage avec une variété de professionnels de la santé à l’extérieur de la santé orale, y compris des médecins, des infirmières, des pharmaciens, des physiothérapeutes et des ergothérapeutes, pour faire progresser les soins du patient. Par exemple, ils peuvent évaluer la pression artérielle d’un patient et le référer à un médecin si elle est élevée, travailler avec un néphrologue pour s’assurer que les patients sur dialyse maintiennent leur dentition en bon état et suivent des régimes sains, et fournir des soins oraux aux patients cancéreux qui suivent des traitements.

Madame Powell souligne encore davantage l’importance de mieux faire connaître et comprendre le rôle de l’hygiéniste dentaire parmi les autres professionnels de la santé, affirmant que « les soins aux patients font partie du plan de traitement d’hygiène dentaire et que les hygiénistes dentaires doivent s’assurer que tous les professionnels de la santé sont bien conscients de notre champ d’activité, pour travailler ensemble à offrir les meilleurs soins possibles aux patients. » 

références

1Association canadienne des hygiénistes dentaires


À propos de l’auteur

Jennifer Turner est une hygiéniste dentaire primée et la directrice actuelle des programmes d’hygiène dentaire chez dentalcorp. Elle est l’ancienne présidente du Conseil de l’Ordre des hygiénistes dentaires de l’Ontario et l’ancienne directrice d’Hygiène dentaire de l’Association canadienne des hygiénistes dentaires. Jennifer est une conférencière professionnelle, ancienne enseignante d’hygiène dentaire et championne de la santé buccodentaire.

Redirect to English


« retour à la page des actualités


Back to Top