Cinq choses surprenantes au sujet de la santé bucco-dentaire

Posted Mar 20th, 2019 in Actualités, 2019

Par le Dr Gary Glassman, chef des services dentaires chez dentalcorp


Pour célébrer la Journée mondiale de la santé bucco-dentaire, voici cinq choses surprenantes au sujet de la santé bucco-dentaire.

1. De nombreux produits rafraîchissants peuvent envenimer votre haleine.

Malgré leur utilité, de nombreux produits rafraîchissants pour l’haleine, les dentifrices et les rince-bouches par exemple, peuvent avoir un effet tout à fait opposé. Le laurylsulfate de sodium (SLS), un produit chimique que l’on trouve couramment dans les dentifrices pour créer l’action moussante, peut interagir négativement avec d’autres produits chimiques contenus dans le produit (le fluorure) et dessécher votre bouche. La sécheresse buccale peut à son tour créer une acidité qui génère la mauvaise haleine. De même, l’alcool qui est présent dans de nombreux rince-bouche antibactériens peut également provoquer ce cycle de déshydratation de la bouche et générer une haleine désagréable. Pensez à utiliser des rince-bouches qui ne contiennent pas d’alcool et des dentifrices alternatifs sans SLS – Biotène, Therabreath, Kiss My Face ou Sensodyne.

Si ces produits peuvent vous aider temporairement, ils ne traitent malheureusement pas le problème sur une longue période; le principal responsable de la mauvaise haleine, ce sont les bactéries qui produisent des odeurs dans la bouche. Ces bactéries sont en outre un signe de déséquilibre dans l’environnement microbien de votre bouche, qu’on nomme le microbiome oral. Les probiotiques oraux peuvent offrir une solution alternative naturelle et efficace pour contribuer au rétablissement de l’équilibre de votre microbiome oral.

2. Les professionnels de la santé bucco-dentaire vous déconseillent de vous brosser les dents immédiatement après avoir mangé.

Les professionnels de la santé bucco-dentaire recommandent de résister à l’envie de vous brosser les dents immédiatement après avoir mangé, surtout si vous avez consommé des aliments sucrés. Vos dents sont particulièrement vulnérables après un repas puisque votre émail – la couche dure externe qui protège vos dents de l’érosion et de la carie – est affaibli par le sucre et les acides contenus dans de nombreux aliments. Un brossage immédiat peut entraîner l’élimination de minuscules particules d’émail. Malheureusement, lorsque les dégâts sont faits, ils sont permanents. En conséquence, vous devriez attendre au moins une heure après avoir mangé pour vous brosser les dents. Il est toutefois important de vous souvenir de vous brosser les dents au moins deux fois par jour pendant deux minutes à la fois.

3. Les femmes enceintes courent un risque plus élevé de développer une maladie des gencives.

Les femmes qui attendent un enfant sont aux prises avec des fluctuations hormonales, ce qui leur fait courir un risque plus élevé de développer une maladie des gencives. Les changements hormonaux qui se produisent peuvent provoquer une irritation et une inflammation des gencives, ce qui peut entraîner des problèmes buccaux plus graves, notamment une maladie des gencives. Vous devez informer votre dentiste que vous êtes enceinte; c’est important! Votre dentiste peut vous recommander d’augmenter la fréquence de vos rendez-vous de nettoyage des dents pendant votre grossesse; vous réduirez ainsi les risques de développer une maladie des gencives.

4. Les personnes qui n’ont pas toutes leurs dents courent un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque.

Plusieurs recherches ont établi un lien entre la perte de dents et la cardiopathie. Une étude menée aux États-Unis en 2018 a démontré que le risque de cardiopathie augmentait de 16 % chez les participants d’âge moyen ayant perdu deux dents ou plus1. Mais ce n’est pas tout : lorsque des patients aux prises avec des maladies cardiaques ont des dents en moins, ils courent un risque accru d’en mourir ou de subir un AVC2. Par ailleurs, la recherche a constaté que l’amélioration de la santé bucco-dentaire par l’adoption d’un programme de brossage des dents complet peut réduire les risques de subir une crise cardiaque en diminuant les niveaux d’inflammation3.

5. Votre dentiste est la première ligne de défense de votre état de santé général.

En plus de maintenir votre santé bucco-dentaire – ce qui est évident –, votre dentiste peut vous aider à dépister un certain nombre de maladies potentiellement mortelles, notamment le cancer de la bouche et le virus du papillome humain (VPH), le diabète, les maladies du rein et les maladies cardiovasculaires et cardiaques. Les conditions qui prévalent dans votre bouche peuvent indiquer que d’autres maladies plus graves sont présentes dans votre organisme. Cette relation entre la santé bucco-dentaire et d’autres maladies est connue sous le nom de santé bucco-systémique. On estime d’ailleurs qu’environ 90 % des maladies systémiques de votre corps sont directement liées aux affections de la bouche. Comme on recherche toujours une détection précoce, il est important de passer des examens oraux réguliers chez votre dentiste.

(1) Epidemiology and Prevention: Lifestyle and Cardiometabolic Health Scientific Sessions, 21 mars 2018.
(2) La perte de dents est indépendamment associée à des résultats médiocres pour les maladies coronariennes stables. European Journal of Preventive Cardiology, 2015.
(3) Randomized trial of Plaque identifying Toothpaste: Dental Plaque and Inflammation. The American Journal of Medicine, 2016.



À propos de l’auteur

Le Dr Gary Glassman a été nommé président de la faculté du DC Institut et membre du conseil consultatif en 2016. Le Dr Glassman est un spécialiste de l’endodontie mondialement reconnu et un dentiste praticien. Il est en outre un auteur, l’éditeur de nombreuses publications, et un conférencier international. Il fait aussi partie du personnel de la faculté de médecine dentaire de l’université de Toronto et il est professeur associé de médecine dentaire, ainsi que directeur de la programmation en endodontique à l’Université de technologie de Kingston, en Jamaïque.

Le Dr Glassman est diplômé de la faculté de médecine dentaire de l’Université de Toronto et il a été récipiendaire de la bourse James B. Willmott, de la bourse Mosby et de la bourse George Hare Endodontic pour une maîtrise de l’endodontie. Diplômé du programme d’endodontie de l’Université Temple, il a reçu le prix Louis I. Grossman Study Club pour ses compétences académiques et cliniques en endodontie.

Redirect to English


« retour à la page des actualités


Back to Top