English

Journée internationale des femmes 2019 : Célébrons la présence des femmes en dentisterie

Posted Mar 8th, 2019 in Actualités

Pour souligner la Journée internationale des femmes, nous tenons à rendre hommage aux femmes du secteur de la dentisterie qui ont ouvert les portes de ce domaine à de nombreuses praticiennes. Dans ce domaine traditionnellement dominé par les hommes, la Dre Sathya Murty, partenaire dentalcorp et principale dentiste de la clinique Scotia Dental, nous parle de son cheminement comme femme en médecine dentaire – les opportunités comme les défis auxquels elle a dû faire face – et de l’importance d’avoir des modèles solides à proposer aux nouvelles dentistes.

Une affaire de famille

Originaire de Halifax, en Nouvelle-Écosse, la passion de la Dre Murty pour sa profession s’est développée dès son plus jeune âge. Sathya est née au Canada dans un foyer dont les parents avaient émigré de l’Inde. La famille de Sathya accordait une grande importance à l’éducation. Elle a pris exemple sur ses frères et sœurs plus âgés qui étaient devenus des médecins et des dentistes accomplis; elle a tout naturellement voulu suivre leurs traces. Au final, c’est son travail d’assistante dans la nouvelle clinique de sa sœur aînée qui lui a vraiment donné la piqûre de la dentisterie. Elle se souvient : « J’ai été témoin de l’effet positif que ma sœur a eu sur ses patients et je savais que je voulais faire partie de cette belle énergie positive, de cet enthousiasme, de cette compassion et de cette passion. J’ai réalisé que de pouvoir créer des sourires sains et d’éduquer les gens sur leur santé bucco-dentaire était un métier de rêve, et qu’en plus, on pouvait s’amuser en le faisant. »

Faire la différence

La Dre Murty estime que faire la différence dans la vie de ses patients est l’aspect le plus gratifiant de sa pratique. Elle note d’ailleurs : « Chaque jour, des gens sont reconnaissants parce que j’ai donné une nouvelle santé à leur sourire, parce que je les ai soulagés de la douleur ou simplement parce que je leur ai donné la possibilité de mâcher et de mieux fonctionner au quotidien. J’ai la chance de ressentir cette gratitude chaque jour. C’est un sentiment merveilleux de savoir que je peux faire une différence dans la vie d’un si grand nombre de personnes. »

Équilibrer la vie personnelle et la vie professionnelle

Mère de deux jeunes garçons, dentiste principale et instructrice clinique à l’Université Dalhousie, la Dre Murty est l’image même de la femme moderne qui travaille et qui sait ce que signifie « jongler » avec les tâches quotidiennes du travail et celles de la vie familiale – et elle connaît aussi la précarité d’une recherche d’équilibre entre les deux.

Elle note d’ailleurs : « L’un des plus grands défis auxquels j’ai été aux prises en tant que femme en médecine dentaire, c’est la maternité. Comme je suis propriétaire d’une petite entreprise et que je suis une travailleuse autonome, j’ai trouvé difficile de prendre un congé de maternité prolongé qui allait au-delà de quelques semaines. Bien que je dispose de suffisamment de flexibilité pour prendre le temps nécessaire, j’ai dû me préparer longtemps à l’avance afin de pouvoir assurer de bons soins à mes patients et une transition facile pour le dentiste qui m’a remplacée pendant mon congé. » Elle ajoute : « Assurer que la santé financière de la clinique ne soit pas compromise pendant mon absence a représenté un défi certain. »

Elle a également été aux prises avec les normes traditionnelles de genre dans sa pratique clinique. Elle soutient que, en tant que femme, elle doit démontrer beaucoup plus son côté « maternel » que ses collègues masculins. Elle explique : « Un membre de l’équipe en détresse s’attend souvent à plus de réconfort et de compréhension de la part d’une dirigeante que d’un dirigeant. En raison de mon côté empathique, je suis souvent portée à aider ce membre de l’équipe. Le risque, c’est de faire passer ses besoins avant les besoins de la clinique. »

Même si elle admet qu’être une femme dans le domaine de la dentisterie n’est pas dénué de défis, elle croit que les avantages de sa situation l’emportent facilement sur les inconvénients. En tant que femme en médecine dentaire, elle se sent bien soutenue par ses collègues dans l’ensemble de la profession. Au cours de sa carrière, elle a eu plusieurs occasions de mentorer et d’orienter des étudiants en médecine dentaire, de faire du bénévolat au sein de comités locaux et de défendre des causes importantes.

Elle déclare : « Ça fait vingt ans que je suis heureuse d’exercer cette formidable profession et je suis aussi enthousiaste et passionnée que le jour où j’ai reçu mon diplôme. L’indépendance et l’autonomie que je possède pour prendre des décisions avec les plans de traitement des patients, et le fait d’être mon propre patron sont vraiment une bénédiction. »

Solidarité entre femmes

La Dre Murty défend son métier et la présence des femmes sur le marché du travail partout dans le monde; elle souligne en outre l’importance de la solidarité entre les femmes. « Les femmes doivent se soutenir les unes les autres; c’est important. Les défis auxquels nous faisons face de nos jours sont beaucoup plus exigeants et ils augmentent lorsque les femmes assument davantage de responsabilités. Il faut notamment équilibrer la réussite professionnelle avec une vie familiale enrichissante. Ensemble, les femmes peuvent mutuellement se donner plus d’autonomie. »

La Dre Murty souligne également l’importance d’avoir des modèles féminins solides pour les nouvelles dentistes; elle affirme : « Avoir l’occasion de motiver, de responsabiliser et de former les futurs dentistes est une entreprise passionnante. Les statistiques actuelles indiquent que le ratio femmes/hommes est égal, sinon supérieur, dans certaines écoles de médecine dentaire; on peut donc constater facilement que les femmes deviennent des leaders puissantes dans la profession dentaire et qu’elles ont une voix incroyablement forte pour apporter des changements lorsqu’ils sont nécessaires. »

Enfin, lorsqu’on lui demande quel conseil elle peut donner aux femmes qui entrent dans le domaine de la dentisterie, elle nous dit : « il faut qu’elles intègrent la dentisterie avec un esprit ouvert et la profession va leur redonner dix fois plus en reconnaissances enrichissantes. »

Redirect to English


« retour à la page des actualités


Back to Top