Plein feu sur le centre de soutien: Danielle Partington

Posted Jul 31st, 2020 in Actualités, pleins feux, centre de soutien, 2020

Négocier avec des fournisseurs peut être amusant. Avec des perroquets? Pas tant que ça.

une conversation avec Danielle Partington, gestionnaire en approvisionnement, Approvisionnement

Aujourd’hui, notre édition de « Le centre de soutien sous les feux de la rampe » est axée sur Danielle Partington, gestionnaire en approvisionnement du service de l’approvisionnement, qui nous parle de son rôle et de la raison pour laquelle elle n’aura certainement pas d’oiseau comme animal de compagnie.


Parlez-moi de votre parcours. Depuis combien de temps travaillez-vous chez dentalcorp et que faisiez-vous avant de vous joindre à nous?

Je travaille chez dentalcorp depuis maintenant un peu plus de deux ans. Avant cela, j’ai assumé des responsabilités dans le domaine de la vente au détail, en gestion par catégorie, pendant 14 ans. J’ai travaillé pour Well.ca, Indigo et Canadian Tire. Mon travail de gestion a visé plusieurs catégories de produits, y compris les articles pour bébé, les jouets, les articles de cuisine et les articles de chasse et pêche (bien que je n’ai jamais chassé ou pêché de ma vie!).

J’ai découvert dentalcorp grâce à mon mari qui travaille aussi dans l’industrie dentaire; il parlait toujours de cette entreprise en bien. Avec son approche unique et son aura de « jeune première », dentalcorp semblait être une organisation passionnante et dynamique dont l’environnement me semblait à la fois familier et agréable.

Pouvez-vous me parler brièvement de votre rôle au sein de votre équipe? Comment se déroule une journée de travail type?

Je suis responsable de l’évaluation des fournisseurs de notre réseau. Notre objectif est de conclure des partenariats avec les fournisseurs nouveaux et existants qui confèreront le plus de valeur à nos cliniques. Je négocie les ententes d’approvisionnement et les contrats auprès des fournisseurs au nom des cliniques. J’aide donc les cliniques à réaliser des économies d’argent et à améliorer leur efficacité opérationnelle sur le plan de l’approvisionnement. 

La COVID-19 a bousculé dentalcorp et a changé la visée de mon rôle au sein de l’entreprise. Devant la pénurie mondiale d’équipement de protection individuelle (EPI), les fournisseurs ont eu de la difficulté à répondre à la demande. Notre équipe a dû s’approvisionner auprès de sources nouvelles et non traditionnelles, apprendre à faire des prévisions et à comprendre les nouvelles exigences en matière de demande. Nous devons veiller à ce que les cliniques reçoivent les fournitures nécessaires tout en tenant compte des répercussions commerciales qui pèsent sur dentalcorp et des lignes directrices en constante évolution. Nous gérons les besoins du présent, tout en évaluant la situation et en planifiant pour l’avenir; nous voulons être prêts à faire face aux pénuries éventuelles dans les chaînes d’approvisionnement.

Racontez-moi quelque chose de drôle qui vous est arrivé.

Lorsque j’étais à l’université, mes colocataires et moi avons dû déménager dans une nouvelle maison. J’ai remarqué un perroquet dans le couloir : l’un des animaux de compagnie du voisinage s’était échappé. Je vous jure que j’ai poursuivi ce perroquet pendant 20 minutes dans toute la maison. Lorsque, à proximité de l’oiseau, j’ai presque réussi à l’attirer sur mon bras, comme un vrai pirate, j’ai remarqué la longueur de ses griffes. J’ai vite réalisé que la tâche nécessitait deux paires de bras, donc je me suis dirigée vers l’extérieur pour demander de l’aide. Cela a dû vraiment irriter le perroquet, parce qu’il a sauté sur ma tête et a battu des ailes en piaillant et en tirant mes cheveux. J’ai couru dans la rue en criant. J’ai réussi à retrouver mes colocataires, mais ils n’ont pas pu m’aider tant ils riaient hystériquement. Je peux seulement imaginer l’effet que j’ai eu aux yeux de nos voisins alors que je courais dans la rue avec un perroquet sur la tête. Maintenant, mes amis ne se lassent pas de me rappeler cette anecdote, et je me méfie des oiseaux!

Parlez-moi d’une expérience que vous avez vécue et qui vous a vraiment marquée.

Je dois dire que tout ce qui s’est passé depuis l’éclosion de la COVID-19 m’a marqué. Au début, la situation était très difficile pour moi, car je suis habituée à une certaine structure. De mars à juin, mon mari et moi essayions tous les deux d’aider notre fils de sept ans à faire ses devoirs tout en travaillant à domicile. Ajoutez à cela le sentiment d’isolement découlant du fait que nous n’étions pas en mesure de voir certains membres de notre famille et la déception d’avoir à annuler nos projets de voyage. Malgré tout, cette situation a comporté certains points positifs. Je me sens privilégiée d’avoir pu passer autant de temps avec mon fils; sa résilience au fil de cette expérience m’a surprise. Formant une famille, nous avons tous dû apprendre à nous adapter à un nouvel horaire de travail, en occupant des rôles différents à la maison tout en trouvant de nouvelles façons de nous occuper. Nous avons joué à de nombreux jeux de société et nous avons même commencé à nous entrainer en famille! Au bout du compte, on peut dire que nous avons été chanceux pendant cette expérience.

Dites-moi quelque chose sur vous que vos collègues ne devineraient jamais?

Je suis une fan finie des Raptors et des Blue Jays. J’essaie de ne manquer aucune partie à la télévision. J’ai regardé la série éliminatoire des Raptors à deux reprises pendant le confinement!

Quelles sont vos aspirations sur les plans personnel et professionnel? Avez-vous un plan quinquennal?

D’un point de vue professionnel, je veux être en mesure d’apprendre et d’élargir mes compétences de façon continue. Étant donné que mon expérience au sein de l’industrie dentaire est plutôt récente, je m’efforce constamment d’enrichir mes connaissances dans ce domaine. À plus long terme, je voudrais être en mesure d’évoluer avec l’organisation et de contribuer à l’encadrement et à la direction au sein de mon équipe.

D’un point de vue personnel, lorsque les choses reviendront à la normale, je veux me concentrer sur mes amis et ma famille. Je pense que la pandémie m’a rappelé l’importance de ces relations humaines et à quel point elles sont indispensables à mon bonheur. Et bien sûr, j’ai hâte de voyager à nouveau!

Quels conseils donneriez-vous aux nouveaux membres de l’équipe du centre de soutien de dentalcorp?

D’après mon expérience au sein de toutes les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, on crée nous-mêmes notre rôle de toutes pièces.  Je vous conseille de prendre le temps de réseauter avec différents groupes interfonctionnels, d’apprendre après de membres issus d’autres services qui occupent des postes différents, et d’essayer de comprendre l’incidence de vos fonctions sur celles des autres et vice versa. Et si vous voulez avoir des responsabilités supplémentaires ou acquérir de nouvelles aptitudes, faites les premiers pas!

Back to Top