Récapitulation sur la série de tables rondes de 2019 sur l’avenir de la dentisterie

Posted Dec 9th, 2019 in Actualités, 2019, événements

La semaine dernière, nous avons clôturé notre série de tables rondes pancanadiennes sur l’avenir de la dentisterie avec la tenue de notre dernier événement à Kamloops, en Colombie-Britannique. Tout au long du printemps et de l’automne, d’éminents dentistes de partout au pays, soucieux de la croissance, se sont réunis pour discuter du paysage changeant de la dentisterie et de l’émergence subséquente des organismes de services dentaires (OSD).

Le coup d’envoi de ces discussions a été donné par Guy Amini, président de dentalcorp et conférencier d’honneur, avec son exposé sur la nature évolutive de la dentisterie. Pour commencer, il a exploré les raisons pour lesquelles les cliniciens sont d’abord attirés par la dentisterie – à savoir la souplesse du style de vie, l’autonomie financière et la possibilité d’offrir des soins de qualité aux patients – en établissant une comparaison avec la réalité actuelle, marquée par une concurrence accrue, une plus grande complexité opérationnelle, ainsi que des patients plus exigeants, ayant des besoins variés.

En plus de décrire les trois principaux modes de propriété qui s’offrent aujourd’hui aux dentistes – le praticien exerçant seul, les investisseurs en pratique collective et les organismes de services dentaires – Guy a également expliqué pourquoi les dentistes privilégient de plus en plus la dernière option. Tandis que les praticiens exerçant seuls et les investisseurs collectifs ont tendance à subir des fardeaux administratifs et à être exposés à de grands risques financiers et juridiques, les OSD quant à eux permettent des risques financiers minimes et des économies d’échelle, et disposent d’infrastructures de soutien. Il a toutefois mis en garde contre le fait que, bien qu’il y ait de nombreux avantages à se joindre à un OSD, il existe un certain nombre de modèles très diversifiés dans l’industrie, d’où la nécessité pour les cliniciens d’effectuer des recherches de base lors de l’évaluation des occasions éventuelles.

Des discussions approfondies ont eu lieu entre des membres de l’équipe de la haute direction de dentalcorp et des experts régionaux en droit, en comptabilité et en gestion du patrimoine sur une variété de sujets pertinents pour les dentistes qui cherchent à vendre leur clinique, y compris les évaluations, les modèles d’acquisition et la transition de la clinique.

« Ce fut un véritable privilège de discuter du paysage changeant de la dentisterie avec les meilleurs cliniciens et propriétaires d’entreprise de notre pays, » a déclaré Guy Amini. « Nous nous réjouissons à l’idée de continuer à établir des partenariats de classe mondiale qui appuient les ambitions professionnelles des dentistes et favorisent la croissance et le succès continus des cliniques. »

Un grand merci à tous nos formidables participants, modérateurs et panélistes qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de notre série de tables rondes de 2019 sur l’avenir de la dentisterie. Nous attendons avec impatience la prochaine série de tables rondes au printemps 2020!



Si vous souhaitez explorer les possibilités de partenariat avec dentalcorp, veuillez consulter le site fr.dentalcorp.ca/site/partenariat.

Send to EN

Back to Top