Pleins feux sur les partenaires : Les docteurs Larry Podolsky et David Mady

Posted May 21st, 2019 in Actualités, 2019

Nous lançons notre série de portraits de partenaires en mettant en vedette les deux premiers partenaires de dentalcorp, les docteurs Larry Podolsky et David Mady qui incidemment, se sont joints à dentalcorp le même jour de janvier 2012. Tous deux ont joué un rôle de premier plan dans la création de notre réseau, sa croissance, et les succès qu’il connaît depuis sa création.

Le Dr Podolsky a suivi les traces de son frère aîné et, dès un très jeune âge, il savait déjà qu’il était destiné à une carrière en dentisterie. Après avoir obtenu son diplôme du programme dentaire de l’Université Witwatersand en 1981, Larry Podolsky a pratiqué la dentisterie à Johannesburg en Afrique du Sud pendant sept ans avant d’immigrer au Canada en 1988. Trois ans plus tard, le Dr Podolsky a crée sa première clinique dentaire, Dentistry on Green Lane à Thornhill en Ontario.

Tout comme l’a fait le Dr Podolsky, l’avenir professionnel du Dr Mady s’est établi de manière toute naturelle puisque son père était un dentiste aguerri. Après avoir obtenu un baccalauréat en économie, David Mady a obtenu, en 1993, son doctorat en chirurgie dentaire (DCD) de l’École de médecine dentaire de l’Université du Michigan. Peu après l’obtention de son diplôme, il a ouvert sa première clinique dentaire, la clinique Madison Dental à Windsor en Ontario. Quinze ans plus tard, il a ouvert une deuxième clinique, Alexis Dental à Belle Rivière en Ontario.

Malgré tous les succès qu’ils ont obtenus au départ, les docteurs Podolsky et Mady se sentaient prêts à commencer un nouveau chapitre de leur croissance.

Un acte de foi

Les deux dentistes ont été approchés individuellement en 2012 par le fondateur, président et chef de la direction de dentalcorp Graham Rosenberg, qui leur a présenté une occasion exceptionnelle d’entreprendre une nouvelle aventure. Après y avoir mûrement réfléchi, les docteurs Podolsky et Mady ont finalement décidé de s’engager avec notre entreprise en démarrage – une décision qu’ils n’ont jamais regrettée.

Le Dr Podolsky se souvient : « dentalcorp est arrivé à maturité à un moment qui était idéal pour moi et j’ai su très rapidement que c’était là l’occasion que je recherchais. J’ai toujours suivi de près de l’évolution du monde dentaire, et j’étais prêt pour un changement d’orientation si une occasion venait à se présenter. Je pouvais permettre à mon esprit d’entreprise et à mon amour de la dentisterie de travailler en tandem et d’embrasser une nouvelle énergie. Malgré certaines hésitations initiales, tout ça aura été un voyage extraordinaire et je suis extrêmement reconnaissant pour ce cheminement. »
 
De son côté, le Dr Mady affirme : « Comme je suis un homme d’affaires - en plus d’être un dentiste -  j’ai reconnu immédiatement que l’avenir qu’on me proposait était une rue à double sens réelle et j’aimais leur plan d’affaires qui était destiné à être très lucratif. J’ai tenté ma chance avec eux et ils ont tenté leur chance avec moi. À cause de tout ça, j’ai conclu l’affaire lors de notre première entrevue puis je n’ai jamais regardé en arrière. »

Le défi est important

En tant que dentistes expérimentés et comme propriétaires de cliniques, les docteurs Podolsky et Mady connaissent très bien les défis auxquels font face les dentistes de nos jours lorsqu’ils doivent mener leurs propres affaires. Les pressions financières sont particulièrement lourdes pour les nouveaux dentistes. Larry Podolsky explique : « Pour un dentiste nouvellement diplômé, les possibilités d’intégrer l’aspect commercial de la médecine dentaire sont nombreuses, mais elles ont toutes des défis. L’ouverture d’une clinique est une entreprise très coûteuse et plusieurs risques sont présents. Un nouveau dentiste doit alors faire face à un lourd endettement, et ce seul aspect peut devenir une source de découragement. Lorsqu’un dentiste fait l’acquisition d’une clinique, il doit avoir beaucoup d’expérience pour apprendre à gérer son entreprise, pour apprendre comment gérer et embaucher du personnel adéquat et pour former ce personnel afin de créer un environnement qui soutient la réussite de son entreprise. Et je n’ai même pas parlé de la prestation de soins dentaires ou de la concurrence féroce sur le marché»

De son côté, le Dr Mady note qu’il est difficile à se tenir au courant des sujets de conformité et les exigences de l’industrie, sans parler des problèmes administratifs liés à la gestion de la paie, aux commandes de fournitures cliniques, etc. Les deux dentistes estiment que les exigences de gestion d’une entreprise viennent réduire le temps et l’attention qui sont consacrés à la qualité des soins donnés aux patients. Et il faut aussi s’occuper du développement professionnel
du personnel. Plusieurs dentistes qui dirigent une clinique marchent sur une corde raide afin d’équilibrer les besoins de l’entreprise avec leurs propres besoins en tant que cliniciens.
 
Un partenaire pour la croissance

Depuis l’établissement de leur partenariat avec dentalcorp, les docteurs Podolsky et Mady ont tous deux constaté une atténuation des nombreuses pressions liées à la gestion de leur entreprise. Le Dr Podolsky déclare : « En tant que propriétaire, j’ai senti une baisse immédiate de certaines pressions financières. Ce partenariat m’a soutenu à bien des égards, notamment en me gardant à la pointe de la technologie et de l'éducation, ce qui, à mon avis, était nécessaire pour être le meilleur dentiste que je puisse être. Grâce à ce partenariat, j’ai accès à de nombreuses occasions de réseautage avec de nombreux spécialistes qui sont des chefs de file de l’industrie. Ce réseau me permet aussi d’apprendre de ces leaders; il s’agit là d’un énorme avantage professionnel pour moi. »
 
Le Dr Mady ajoute : « Ce partenariat m’a permis de garder mon autonomie et je dirige ma clinique comme je l’ai toujours fait. Il m’a également procuré des occasions d’utiliser les ressources de dentalcorp pour améliorer les soins à mes patients et amener mon entreprise à un niveau que je n’aurais jamais pensé pouvoir atteindre. J’ai pu me débarrasser d’une bonne partie du stress administratif et clinique sans perdre mon autonomie. En outre, mon personnel profite d’un accès à la formation et aux ressources dont ils ont besoin pour demeurer dans la partie supérieure de la courbe de compétence canadienne. »

Depuis l’établissement de leur partenariat avec dentalcorp en 2012, les deux dentistes ont étendu leur empreinte de manière exponentielle. Larry Podolsky est passé de co-partenaire à Green Lane; il s’est associé avec un autre dentiste et quatre autres dentistes associés pour ouvrir par la suite deux autres cliniques. David Mady pour sa part fait exploser le nombre de ses cliniques en les faisant passer de 2 à 10 grâce au regroupement de plusieurs établissements; il exploite actuellement six cliniques avec plus de 15 dentistes associés qui travaillent pour lui.
 
Avec un cumul d’expérience de plus de 60 ans à eux deux, leur passion pour la dentisterie demeure forte. Le Dr Podolsky déclare : « Je retire une grande fierté de mon travail et de la différence que je fais dans la vie des gens en leur fournissant des résultats esthétiques qui dépassent leurs attentes. » De son côté, le Dr Mady ajoute : « J’aime la satisfaction que me procure la prestation de services à des gens – des services qu’ils ne peuvent obtenir par eux-mêmes – et la possibilité de les offrir dans un environnement confortable et bienveillant. Semer la graine de la compréhension dans l’esprit de mes patients – ce que je suis en mesure d’accomplir pour eux et pour leur santé bucco-dentaire – demeure une passion chaque jour de ma vie. »

Send to En

 


« retour à la page des actualités


Back to Top