Skip to content

Reprendre son souffle dans un monde qui va trop vite

Posted Mar 1st, 2021 in Actualités, leadership éclairé, 2021

Dr Craig Young, Orijin Integrated Dentistry, partenaire de dentalcorp depuis 2013


Vous avez une demi-heure de retard et vous devez faire trois vérifications d’hygiène. La couronne d’implant de Mme Brown s’est détachée au moment où une assistante prenait une empreinte. Et c’est sans oublier que les serveurs étaient en panne, ce qui a mis les réceptionnistes en panique.

Votre cœur bat la chamade, vous avez des brûlures d’estomac et votre stress est accablant. Alors, quoi faire?

Prenez trois respirations profondes. Inspirez lentement. Retenez votre respiration. Expirez lentement.

À mesure que vos émotions deviennent plus intenses, votre intellect diminue. Les solutions intelligentes et créatives ne peuvent pas surgir pendant une période d’émotions fortes. En prenant trois grandes respirations, vous réduirez rapidement les émotions qui vous accablent et vous pourrez réfléchir pour trouver des solutions.

Le stress – d’origine émotionnelle ou physique – peut provoquer un tonus sympathique élevé. Il s’agit d’un état de stress connu comme l’état de « lutte ou fuite ». Lorsque nous subissions un tonus sympathique élevé, notre corps met fin à tous les processus qui ne sont pas liés directement à la fuite ou à la lutte contre une « menace » qui se trouve devant nous. Cette tension touche notamment notre tube digestif qui se ferme; une petite valve appelée le sphincter cardial située entre l’estomac et l’œsophage arrête de fonctionner, ce qui entraîne un reflux acide et des brûlures d’estomac. Le stress entraîne aussi une augmentation de l’adrénaline et, s’il devient chronique, la sécrétion de cortisol. Idéalement, un tonus sympathique élevé devrait revenir à la normale une fois que la menace est écartée. Mais que se passe-t-il si la menace ne disparaît jamais? Que se passe-t-il si la vie persiste à vous placer devant des événements menaçants?

Prenez trois respirations profondes.

En prenant trois respirations profondes, vous contribuez à la modulation d’un tonus sympathique élevé, vous favorisez la stimulation du nerf vague et votre tonus parasympathique pourra augmenter. Autrement dit, en prenant trois grandes respirations vous pouvez rétablir les systèmes qui se sont arrêtés au cours d’une expérience de tonus sympathique élevé – l’état de « lutte ou fuite ».

Ces trois respirations peuvent également servir à réduire la sensation de douleur, elles peuvent être utiles pour contrôler les maux de tête et les migraines et vous pouvez les utiliser pour améliorer vos performances sportives. Ajoutez la respiration profonde à votre trousse d’outils et enseignez cette approche à votre personnel et vos patients.

Joignez-vous à moi et prenez trois grandes respirations en lisant ceci – vous ne le regretterez pas!


A propos de l'auteur

Le Dr Young est dentiste généraliste et associé directeur chez Orijin Integrated Dentistry à Calgary, en Alberta. Il participe vivement au mieux-être communautaire et il est particulièrement fier de son travail auprès d’initiatives de bienfaisance pour les enfants, notamment la Tooth Fairy Children’s Foundation, l’Alex Dental Health Bus et le programme Start School Smiling de l’ADA. Il est titulaire d’un doctorat en chirurgie dentaire (DCD) de l’Université de l’Alberta.

Send to EN

nous joindre